Divertissement

Portugal: le PCP appelle au renforcement du NHS contre une nouvelle augmentation des cas de COVID-19

Compte tenu de l’augmentation récente des cas de COVID-19 au Portugal, le Parti communiste portugais (PCP) a appelé au renforcement du Service national de santé (SNS) du pays pour lutter contre l’épidémie. Dans sa déclaration du 1er novembre, le PCP a demandé au gouvernement d’assurer les salaires de la classe ouvrière et de sensibiliser le public à la lutte contre l’épidémie.

En raison de l’augmentation récente, le gouvernement portugais a annoncé samedi 31 octobre de nouvelles restrictions de verrouillage pour 121 municipalités, dont Lisbonne et Porto, qui prendront effet à partir du 4 novembre. On a demandé aux gens de rester à l’intérieur sauf lorsque cela était nécessaire pour l’école, le travail et les courses.

Au 2 novembre, plus de 60 000 cas actifs de COVID-19 ont été signalés au Portugal. Le vendredi 30 octobre, le nombre maximum de 4 656 cas a été enregistré en une journée et 4 007 cas ont été enregistrés samedi. À ce jour, environ 2544 personnes sont décédées dans le pays à cause du COVID-19.

Au vu des nouvelles sanctions imposées par le gouvernement, le chef du PCP, Jerónimo de Sousa, a déclaré que “comme le PCP le dit depuis des mois que cette épidémie qui cause des problèmes sanitaires, économiques et sociaux est vouée à limiter les droits et à créer la peur dans l’environnement” Faire ce n’est pas la solution. “

Il a poursuivi: «Avec la présence immédiate de professionnels inexistants prioritaires dans la lutte contre Covid-19 pour le PCP, l’augmentation du nombre de lits d’hôpitaux c’est-à-dire l’augmentation des soins intensifs, la facilité de fonctionnement des soins de santé ainsi que le renforcement du Service national de santé à faire. L’amélioration des soins de santé primaires et des infrastructures de santé publique grâce à des systèmes et au recrutement d’infirmières familiales est un outil de base pour détecter les flambées et prévenir les chaînes de contacts. »

Plus tôt le 24 octobre, la Commission des usagers de la santé de la municipalité de Cixal a organisé une manifestation de défense publique dans le parc Quinta dos Frances en défense du Service national de santé et pour la protection des professionnels de la santé. Paula Santos, directrice adjointe du PCP à l’Assemblée de la République, a assisté à la réunion et a manifesté sa solidarité.

Bouton retour en haut de la page