Divertissement

Manifestations à travers l’Ouganda contre l’arrestation du candidat à la présidence Bobby Wine

En Ouganda, les manifestations généralisées contre l’arrestation du candidat à la présidentielle et artiste pop Bobby Vine se sont poursuivies jeudi 19 novembre. À ce jour, au moins 19 personnes ont été tuées et au moins 65 blessées dans les actions répressives des forces de sécurité, tandis que plus de 350 personnes ont été arrêtées.

Dans la capitale, Kampala, des soldats dans des véhicules blindés ont tiré des obus lacrymogènes, utilisé des canons à eau et ouvert le feu sur les manifestants. Certains messages sur les réseaux sociaux ont vu la police tirer sans discernement sur des personnes debout sur leur balcon pour regarder les manifestations.

Bobby Vine a été arrêté mercredi 18 novembre alors qu’il faisait campagne dans l’est du pays. Il a été arrêté pour avoir enfreint les “directives sur les coronavirus” à la suite de l’organisation de rassemblements à grande échelle.

Des manifestations ont éclaté dans tout le pays mercredi après la nouvelle de son arrestation. Les allées et venues de Vine n’ont pas été révélées par la police ougandaise. Al Jazeera a rapporté que selon son porte-parole, Vine est logé dans un complexe de police de haute sécurité dans la ville orientale de Jinja.

Bobby Vine, 38 ans, de son vrai nom Robert Kiagulani, s’est imposé comme le principal concurrent contre le président de longue date Yoweri Museveni et son Mouvement de résistance nationale, qui est au pouvoir depuis 1986. Vine a été arrêté plus tôt ce mois-ci peu après projeté comme candidat aux élections présidentielles.

Dans une déclaration officielle, le président Museveni a accusé les partisans de Bobby de se livrer à la violence et de ne pas respecter les lois et les directives consacrées à sauver la vie des gens, les qualifiant de gay et de dehors. Jeudi, plus de 17 100 cas d’infection à Kovid-19 ont été confirmés en Ouganda avec plus de 158 décès. Jeudi seulement, 243 nouveaux cas et un décès ont été signalés dans le pays.

Les élections présidentielles et législatives du pays sont prévues le 14 janvier.

Bouton retour en haut de la page