Divertissement

Les partisans de Trump se rassemblent à Washington DC pour rejeter les résultats des élections

Des milliers de partisans de Trump se sont rassemblés à Washington DC et dans plusieurs autres villes des États-Unis dans la matinée du samedi 14 novembre et du dimanche 15 octobre, rejetant le résultat de la récente élection présidentielle. Lors des récentes élections présidentielles de la «Marche du million de maga», les manifestants ont scandé des slogans tels que «Stop the Steel» et «We Are Champions», pointant des allégations de fraude du président Donald Trump.

Les manifestants se sont rassemblés près de Freedom Plaza, à l’est de la Maison Blanche. Des membres des groupes de droite Proud Boys et Oath Keepers étaient également présents dans les manifestations qui ont vu passer le convoi du président Trump. Les manifestants ont marché vers le bâtiment de la Cour suprême de la ville.

Ces manifestants soutiennent la déclaration de Donald Trump selon laquelle il a qualifié l’élection du candidat démocrate Joe Biden incorrecte et frauduleuse, citant son deuxième mandat à la Maison Blanche en tant que président. Trump a déposé plusieurs requêtes juridiques devant divers tribunaux contre les résultats des élections, en particulier dans des États tels que la Pennsylvanie, le Michigan, le Wisconsin et l’Arizona. Dans la plupart de ces États, Trump était en avance sur le décompte postal.

Il y a eu des affrontements entre un partisan de Trump et des anti-manifestants samedi soir et dimanche matin. Dans l’escarmouche, un manifestant a été poignardé à mort. Certains manifestants ont cassé des pétards dans un restaurant près de la Maison Blanche pendant que des gens mangeaient. La police a déclaré avoir arrêté 20 manifestants pour voies de fait et possession d’armes.

Décrivant les manifestants anti-Trump comme une “racaille antifa”, Trump plus tard dans un tweet lui a reproché les attaques contre ses partisans.

Les responsables électoraux ont nié les allégations de fraude de Trump lors de l’élection comme étant sans fondement et sans aucune preuve. Après l’annonce des résultats en Géorgie vendredi, l’avance de Biden est jusqu’à présent passée à 306 électeurs contre 232 électeurs de Trump. Un candidat doit obtenir au moins 270 voix électorales pour l’élection à la présidence.

Bouton retour en haut de la page